Fiche ouvrage
 
Code : 21124
Titre : XIXe siècle. Les Oeuvres et les Hommes : Les Bas-Bleus.
Auteur : BARBEY D'AUREVILLY (Jules).
Edition : Paris, Bruxelles, Victor Palmé - Lebrocquy, 1878.
Année : 1878
Format : In-12 de XXIII, 346 pp. Envoi autographe sur le faux-titre. Quelques rousseurs.
Reliure : Demi-chagrin havane, dos à nerfs. Reliure de l'époque.
Prix : 1100 €uros
Observations : Edition originale formant la cinquième partie des “Œuvres et les Hommes”. Barbey en parfait misogyne littéraire condamne les auteures disciple de George Sand : « Les femmes qui écrivent ne sont plus des femmes. Ce sont des hommes, – du moins de prétention, – et manqués ! Ce sont des Bas-bleus. Bas-bleu est masculin. Les Bas-bleus ont, plus ou moins, donné la démission de leur sexe.» Et encore : « Le Bas-bleu, c’est la femme littéraire. C’est la femme qui fait métier et marchandise de littérature. C’est la femme qui se croit cerveau d’homme et demande sa part dans la publicité et dans la gloire . Cette maladie littéraire dont Rousseau fut un précurseur, trouva beaucoup d'écho au XIX ème siècle, notamment chez Baudelaire, les Goncourt ou Sainte-Beuve. Envoi signé de Barbey d'Aurevilly A monsieur Gibiat, directeur du journal auquel je suis heureux et très fier d'appartenir. Charles-Eugène Gibiat dirigeait deux des plus importants journaux de l'époque, Le Pays et Le Constitutionnel. Barbey donnera près de 250 articles à ce dernier.
Sources :
Catégories : LITTERATURE NORMANDE;BARBEY D'AUREVILLY;
   











© Copyright 2007 - Jacques Tanguy