Fiche ouvrage
 
Code : 20945
Titre : Histoire des Plantes qui naissent aux environs d'Aix, et dans plusieurs autres endroits de la Provence.
Auteur : GARIDEL (Pierre-Joseph).
Edition : Aix, Joseph David, 1715.
Année : 1715
Format : In-folio de XXXIV pp. (préface), XLVII pp. (Explication des noms des auteurs botanistes ) - (1)f., 524 pp. (chiffré 522, les p. 315-316 étant doublées) et (12)ff. de table et (1)f. d'avertissement au relieur, illustré d'un frontispice allégorique signé Bouisson et de 100 belles planches gravées signées par Honoré Blanc. Belle marge (347 x 235 mm). Claires mouillures sans gravité, papier légèrement gondolé, faux-titre usé et renforcé (recto/verso), restauration marg. int. du titre, petit accroc avec manque de papier angulaire au frontispice, fines rousseurs aux premiers feuillets. Erreur dans la numérotation des planches , elles sont malgré tout bien placées à la fin de leur texte correspondant (par groupe de 4 ou 5) mais dans un ordre aléatoire conforme à l'avis au relieur.
Reliure : Demi-veau brun moderne, dos à nerfs, pièce de titre rouge. Gardes renouvelées.
Prix : 1800 €uros
Observations : Edition originale du plus grand traité de botanique étudiant la flore provençale, l'une des plus belles flores régionales françaises, la première digne de ce nom. Elle répertorie 1 400 plantes sur plus de 800 pages. Les utilisations populaires sont décrites, surtout en ce qui concerne la flore comestible sauvage. Garidel (1658-1737), étudie avec une remarquable précision les plantes de cette région et les présente par ordre alphabétique. Il décrit aussi plusieurs espèces pour la première fois. On y parle des plantes de la Sainte-Victoire, de la Sainte-Baume, de la montagne de Lure, de Puyloubier, Vauvenargues et Saint Canat etc. Son oeuvre s'inscrit dans la lignée des flores qui se sont répandues au XVIIeme, John Ray en a établi une pour l'Angleterre en 1670, Pierre Magnol pour Montpellier en 1686, Tournefort pour les environs de Paris en 1698. Sa partie sur L'Explication des noms des auteurs botanistes qui révèle d'intéressants détails biographiques sur Rondelet, Gesner, Fuchs, Tournefort, etc, est des plus intéressantes pour l’histoire de la pharmacopée végétale. Carl von Linné (1707-1778) a donné en son honneur le nom de Garidella à un genre de plante de la famille des renonculacées. Bien complet des 100 planches gravées d'Honoré Blanc et du frontispice qui manque souvent.
Sources : Nissen Botanique n° 685.
Catégories : SCIENCES NATURELLES - BOTANIQUE - ZOOLOGIE;
   


© Copyright 2007 - Jacques Tanguy