Fiche ouvrage
 
Code : 20942
Titre : La Grand Chirurgie, traduite en françois, de la version latine de Iosquin d'Alhem Medecin d'Ostofranc & illustrée d'amples annotations, avec figures de certains instrumens propres pour remettre les membres rompus & les contenir estans remis en sorte qu'on les puisse visiter chacun jour, sans que l'on se desplace. [suivi de] Discours de la Goutte auquel les causes d'icelle sont amplement declarées avec sa guerison et precaution. [suivi de] Trois discours de la préparation des médicamens.
Auteur : PARACELSE (Philippe-Aureole-Théophrast Bombast von Hohenheim, dit) / DARIOT (Cla
Edition : Montbeliart, Iaques Foillet, 1608.
Année : 1608
Format : In-8 de (8)ff., 280 pp., (3)ff., (1)f.bl. ; 51 pp. Et 191 pp. (mal numérotées 162) , illustré de 6 figures. Petite galerie de vers marginale p.259 à 268, brunissures et rousseurs sur l'ensemble de l'ouvrage, sans gravité. Cachet de bilbiothèque ancien, ex-libris manuscrit à l'encre sur le titre, annotations à la Ière page de garde.
Reliure : Vélin souple de l'époque, petit accroc à un plat.
Prix : 1500 €uros
Observations : Troisième édition de la traduction française de Claude Dariot (1533-1594), médecin de Beaune, l'un des principaux propagateurs du paracelsisme en France. Parmi les avancées qu’il fit faire à la médecine, Paracelse élabora le premier une théorie moderne du métabolisme. Il fut le premier à attribuer certaines maladies à des causes pathogènes extérieures, que nous appelons aujourd’hui les germes. Ses recherches sur l’alchimie médicale, qui le menèrent vers la thérapie par la chimie, furent visionnaires. Il employa le mercure à dose infime pour lutter contre la syphilis. Il découvrit l’albumen dans l’urine. Il écrivit le premier traité sur les maladies professionnelles (sur les maladies pulmonaires des mineurs, De la maladie des montagnes, en 1533). Après la Petite chirurgie, manuel pour un apprentissage de la lecture des signes corporels, La Grand chirurgie, qu’il fait imprimer à Ulm en 1536 sous sa supervision, est le seul ouvrage médical d’importance qu’il publie de son vivant, et le seul en langue française au XVIe siècle. Troisième édition des deux traités de Claude Dariot, dont ses Discours sur la préparation des médicamens sont une courageuse défense de Paracelse contraint à cacher son savoir des remèdes sous un language touffu et souvent incompréhensible. Il recherche dans cet ouvrage les remèdes cachés des alchimistes du passé, Hermès, Arnaud de Villeneuve, Geber, Lulle et Paracelse, pour les exposer clairement à l’usage de tous. Edition rare , non présente à la BNF, seulement référencée à la British Library et à la bibilothèque de Montbéliard.
Sources : USTC 6805567
Catégories : MEDECINE - PHARMACIE - VETERINAIRE;
   


© Copyright 2007 - Jacques Tanguy