Fiche ouvrage
 
Code : 19253
Titre : Polybiblion - Revue Bibliographique Universelle.
Auteur : [REVUE BIBLIOGRAPHIQUE].
Edition : Paris, Au Bureaux du Polybiblion, 1879 à 1912.
Année :
Format : Série de 102 volumes in-8 ( sans manque de volume à l'intérieur de cette suite). Intérieur en parfait état. Ex-libris armorié de Montgermont.
Reliure : Demi-chagrin bleu, dos à nerfs. Reliure en très bon état excepté une eraflure au dos d'un tome (1904/2).
Prix : 1100 €uros
Observations : Revue Bibliographique chrétienne, fondée en 1868 par le marquis de Beaucourt, historien connu pour ses recherches sur le règne de Charles VII. Elle devait continuer à paraitre jusqu'en 1939. L'idée qui a présidé à sa création est d'unir la Science et la Foi dans un commun effort pour servir la cause de la Vérité. Propager la Foi par la Science, telle est l'oeuvre qu'a entrepris la Société Bibliographique....Trop de catholiques se sont réfugiés dans le Credo, comme dans une forteresse, et n'ont plus voulu jeter de là, sur les luttes intellectuelles, des regards ou distraits ou épouvantés... (tiré du Bulletin intérieur de la Sté). Chaque année comprend trois volumes de 350 à 600 pages chacun, deux pour la partie littéraire et un pour la partie technique, laquelle comprend la Théologie, la Jurisprudence, les Sciences et Arts, les Belles-Lettres, l'Histoire, les Périodiques français et étrangers. La partie littéraire traite des Romans, Contes et Nouvelles parus dans l'année, avec à chaque foi une étude critique de l'oeuvre; des Publications médicales, de Sciences, de Belles-Lettres, Histoire, Chronique nécrologique avec une brève biographie, Ecriture Sainte, Publications catalanes, etc... Tous les articles sont signés, une table des auteurs concernés par les articles termine chaque volume. Provenance: Alfred-Louis Lebeuf [sans « œ »], 1841-1918), demeurant au château de Montgermont, sur la commune de Pringy (Seine-et-Marne), diplomate et bibliophile averti, qui fut autorisé en 1863 à ajouter à son nom patronymique celui de « de Montgermont »,. Fils de Louis-Martin Lebeuf (1792-1854), régent de la Banque de France, député de Seine-et-Marne (1837-1842) et sénateur. La bibliothèque de Alfred-Louis Lebeuf de Montgermont fut dispersé de 1911 à 1913. C’était une des plus remarquables bibliothèques livrées aux enchères depuis les grandes ventes de Yemeniz (1867), de J.-C. Brunet (1868), du baron J. Pichon (1869) et de L. Potier (1870). L’engouement et la vivacité des enchères caractérisèrent cette vente où on vit payer des prix jusqu’alors inconnus : elle produisit environ 500.000 francs, avec un bénéfice estimé à plus de 200.000 francs.
Sources :
Catégories : BIBLIOGRAPHIE - BIOGRAPHIE;
   





© Copyright 2007 - Jacques Tanguy