Fiche ouvrage
 
Code : 17218
Titre : Atlas du Calvados. 35 Cartes topographiques des cantons, dressées sous les auspices du Conseil général et sous l'administration de M. Target, Commandeur de la Légion D'Honneur et Préfet du Département, par SIMON, Géomètre en chef du Cadastre. Bayeux - Beny-Bocage (Le) - Blangy-Le-Chateau – Bourguebus - Bretteville-Sur-Laize – Caen – Cambremer - Caumont-L'evente - Conde-Sur-Noireau – Couliboeuf – Creully - Douvres-La-Delivrande – Dozule – Evrecy – Falaise – Harcourt – Honfleur - Isigny-Sur-Mer - Lisieux – Livarot - Mezidon-Canon – Orbec - Pont-L'eveque – Ryes - Saint-Pierre-Sur-Dives - Saint-Sever-Calvados - Tilly-Sur-Seulles – Trevieres – Vassy - Vire.
Auteur : SIMON (Jean). REMBIELINSKI ( Eugène).
Edition : Paris, Atelier de lithographie de N. Gratia, 1839 - 1842.
Année : 1839
Format : In-plano (53,5 x 74 cm), un feuillet de légendes indiquant les Routes royales, Routes départementales et les Chemins de grandes communications, 34 cartes topographiques des cantons gravées sur pierre par Eugène Rembielinski, un tableau d'assemblage des feuilles et une deuxième carte de Caen Statistique générale de 1836 (nommée 7ème feuille de l'atlas, avec les détails statistiques), ces deux derniers sont gravés par Bouffard. Quelques cartes aux contours réhaussés de bleu. Exemplaire très frais, monté sur onglets.
Reliure : Demi-basane havane, dos lisse orné de filets dorés et fleurons à froid. Eraflures, coiffe inférieure usée. Reliure de l'époque.
Prix : 3500 €uros
Observations : De 1833 à 1837, Eugène Rembielinski, réfugié politique polonais à Caen, travaille comme graveur en cartographie au Service du cadastre du département du Calvados. Il se voit confier, pendant cette période, la gravure de l'atlas cantonal de ce département. La publication de cette collection de 34 cartes, à raison d'une carte par canton, établies au 1:30 000e, s'échelonne de 1839 (canton de Falaise) à 1842 (canton d'Evrecy). Elles ont été dressées par le géomètre en chef du cadastre du département, M. Simon, gravées sur pierre par Eugène Rembielinski, et éditées par l'atelier de lithographie de N. Gratia, 9, rue d'Austerlitz à Paris. Eugène Rembielinski réside dans cette ville depuis 1837. Ce travail a donc vraisemblablement été réalisé, d'abord sur place, à Caen, et ensuite à Paris. Simon Jean (1779 - 1856) a légué à l'Académie de Caen dont il était membre, 7 cartes manuscrites d'un dessin très fini. Dans son Mémoire sur les opérations géodésiques et topographiques du département du Calvados (1829, joint en photocopies) il mentionne le projet de cet atlas, Jamais travail aussi important en ce genre, ni aussi complet n'a encore été fait pour aucun département ....., le Calvados sera le premier dont les éléments cadastraux auront été liés par une triangulation. Cette opération sera rattaché aux points que les ingénieurs géographes du dépot de la guerre ont observé, il ya quelques années... Ces points sont la tour de Bayeux, le clocher de Bény sur mer.... J'ai commencé par faire le dépouillement de la carte de Cassini.... .La circonscription des territoires communaux si nécessaire à connaître, n'était point indiquée sur la carte de Cassini. La petitesse de l'échelle et l'énormité de la dépense qu'il eût fallu faire alors , ne permirent pas de donner cette importante indication ; on la trouvera sur les cartes cantonales. Avant l'arrivée de M. le comte de Montlivault, le Calvados comptait 903 communes. Maintenant il n'en a plus que 841 , 62 ayant été supprimées par ordonnances royales... Rare exemplaire avec tous les Chemins de grandes communications surlignés en rouge, complet des 34 magnifiques cartes topographiques, de la carte de Caen de 1836 et de la rare carte d'assemblage.
Sources : Frère II, 530 ; Memoires de l'académie royale des sciences et belles lettres de Caen.
Catégories : CARTES-PLANS;CALVADOS;
   







© Copyright 2007 - Jacques Tanguy