Fiche ouvrage
 
Code : 17092
Titre : Affiche de souscription pour élever une statue en hommage à Pierre Corneille.
Auteur : [CORNEILLE (Pierre)].
Edition : Rouen, Périaux, 1834.
Année : 1834
Format : Une feuille (44 x 30 cm).
Reliure :
Prix : 100 €uros
Observations : Représentation de la statue en pied de l'auteur normand gravé par Duchesne. La réalisation de la sculpture fut confiée à David d'Angers. Elle devait être en bronze, mesurer 12 pied d'élévation et peser 5 tonnes. Le roi Louis-Philippe qui a souscrit à ce projet a posé la première pierre en septembre 1833. L'appel à souscription est accompagné d'un hommage grivois à Pierre Corneille par Hyacinthe Lelièvre de Rouen. Il fut décidé de la placer au milieu du nouveau pont de pierre, à l'extrémité de l'île Lacroix après l'abandon du projet de colonne en l'honneur du duc d'Angoulême. La statue resta fièrement campée à l'extrémité de l'île jusqu'à la seconde guerre mondiale. Elle subsista après la destruction du pont Corneille en juin 1940. Mais les Allemands avaient décidé la récupération des métaux non ferreux pour alimenter leur industrie de guerre. Les autorités locales eurent beau jouer la montre, rien n'y fit. Les pressions étaient trop grandes. L'architecte de la ville, M. Vial et l'entrepreneur Rettagliati chargés de l'enlèvement trouvèrent le moyen de la sauver. Il faut dire que les Allemands leur avait facilité la chose en estimant le poids à 1,5 tonnes alors qu'elle en faisait presque 5. Le palan mis en place supportait 2 tonnes et ... la statue tomba dans la Seine ! Il fallut longtemps pour la découper et la remonter. On en profita pour mouler les éléments. Et le jour du départ pour l'Allemagne, le camion tomba en panne... Il était prévu de remonter la statue au même endroit qu'auparavant. Mais le nouveau pont Corneille n'avait rien à voir avec l'ancien. On décida donc de remonter la statue devant le Théâtre des Arts. L'inauguration eut lieu le 29 octobre 1957.
Sources : J. Tanguy: Rouen-histoire.com
Catégories : ROUEN;GRAVURES-AFFICHES-DESSINS;
   


© Copyright 2007 - Jacques Tanguy